Sports

Vahid Halilhodzic et le Maroc sont sous pression avant d’affronter la RDC

Les lions de l’Atlas à l’entraînement autour de leur sélectionneur, Vahid Halilhodzic.

De l’avis de certains spécialistes du ballon rond, une qualification de la RDC serait un exploit après qu’elle a manqué la CAN 2021. En revanche, si le Maroc price son pari, ce sera une vraie régression footballistique. Un cataclysme nationwide dont se passerait bien Vahid Halilhodzic, le sélectionneur très critiqué au Royaume chérifien. Le technicien a, semble-t-il, un peu compris le public marocain. Il a appelé à l’union pour décrocher ce sésame ce mardi 29 mars au Complexe Mohammed V de Casablanca.

En conférence d’avant-match, «Vahid» n’a pas manqué d’appeler les supporters à pousser l’équipe pour boucler ces {qualifications} sur une notice optimistic. «Je compte beaucoup sur le soutien du public», lance le coach, qui comprend déjà que  les Léopards «ne vont pas faire de cadeau» aux Lions de l’Atlas. «Il faut aller le chercher (le succès)», tonne-t-il.

Commentant le match aller, Vahid estime que ses protégés peuvent faire mieux au retour. «On arrive de RD Congo avec un résultat positif, mais on peut faire mieux et on a plein d’ambition, clame le technicien. L’équipe c’est la drive collective et il faut une union sacrée autour d’un match historique. Je sais qu’il y a une pression énorme sur moi.»

Les Lions de l’Atlas devraient évoluer dans un stade plein à craquer (67 000 locations). Une donne qui aura son significance pour rallier le Qatar. «C’est phénoménal ce stade. L’ambiance du Stade Mohammed V est encore plus costaude comparé à un derby Lille-Lens ou parfois à un OM-PSG», guarantee le coach.

Retour au 4-3-3 ?

Sur le plan tactique, Vahid devrait effectuer des changements par rapport à l’aller. Soufiane Boufal, sur le banc à Kinshasa, devrait ainsi débuter pour apporter plus de qualité offensive. En défense, Hakimi devrait occuper le flanc droit dans un 4-3-3 au lieu du 5-3-2 de l’aller.

Ce système devrait permettre aux Marocains de mettre beaucoup plus de pression sur la défense congolaise et de marquer tout en sécurisant leurs arrières. Samy Mmaee pourrait, dans ce cas, se retrouver sur le banc. Abde Ezzalzouli, lui, pourrait effectuer ses débuts sous le maillot marocain. Le Barcelonais est apte.

Interrogé sur le changement de système à l’aller, Vahid s’est défendu. «On a quelquefois changé de système, admet-il. C’est le plan de jeu et l’animation qui sont importants. On était en pleine réussite (durant les {qualifications}, Ndlr). Là, ce sont les barrages avec une pression énorme. La préparation psychologique est très importante. Il n’y a pas 11 titulaires indiscutables.»

Le technicien voit en tout cas «beaucoup de détermination» chez ses joueurs. «On se comprend et ils savent ce que je demandesignale le Franco-Bosnien. On a une probability distinctive d’aller à une Coupe du Monde. Si tu charges ça, tu as presque raté ta carrière !»

Une opinion quasiment partagée par Nayef Aguerd présent en conférence d’avant-match.  «C’est vital dans une carrière et c’est un rêve d’enfant de jouer une Coupe du monde», renchérit le Rennais.

Ne pas vivre le cauchemar italien !

Vahid Halilhodzic a répété que le soccer reste un sport imprévisible. Il appelle ses joueurs à rester concentrés : «Vous avez vu l’Italie, championne d’Europe en titre. Ils ont été éliminés à domicile par la Macédoine du Nord. Au soccer tout est imprévisible, j’espère que cela ne nous arrivera pas.»

Une élimination serait un séisme nationwide après une CAN où l’objectif principal (figurer parmi les 4 premières équipes) n’a pas été atteint.

Si le Maroc ne s’inquiète pas sur le plan offensif, il a une équation à résoudre : Yoane Wissa. Le joueur de Brentford (Premier League) a fait mal à l’aller aux défenseurs marocains, ouvrant le rating et créant souvent la panique sur son côté droit. C’est son deuxième however face au Maroc après un premier inscrit au Stade Moulay Abdellah de Rabat en amical.

«Le Congo a une bonne équipe et de très bons joueurs surtout en attaque. Le garçon qui a marqué contre nous (Yoane Wissa, Ndlr) avait déjà marqué en amical», fait remarquer Vahid. Ce dernier appelle ses protégés à rester «toujours organisés», automotive des qualités les Léopards n’en manquent pas. «Ils remontent vite le ballon sur les côtés. On doit donc être vigilants et bien déterminés. C’est un match très difficile, mais à domicile ce sera à notre avantage», espère-t-il.

Mohamed HADJI




Source hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.