Sports

le Sénégal souverain à domicile

Les rideaux sont tombés sur la 5e édition de l’Open de Dakar de judo (Dakar African Open) avec une belle moisson pour les judokas sénégalais. À domicile, les locaux ont su tirer leur épingle du jeu avec à la clé, la première place au classement général des médailles. Une moisson de 12 médailles (4 en or, 5 en argent et 7 en bronze) à l’actif des régionaux de l’étape.

«Si on regarde les résultats des athlètes sénégalais, on peut se permettre de dire que le bilan est satisfaisant, fait savoir le secrétaire général de la fédération sénégalaise de judo. Et sur le plan organisationnel également on a eu le satisfecit de l’Union africaine de judo et des nations présentes à l’Open International de Dakar» renseigne M. Idrissa Diop, secrétaire général de la Fédération sénégalaise. Une belle revanche pour les judokas sénégalais après une décevante participation la semaine précédente à l’Open de Yaoundé où ils n’ont ramené qu’une seule médaille (en or avec Moussa Diop en -60 KG messieurs).

Les cadors ont bien répondu avec Mbagnick Ndiaye. Le double champion d’Afrique s’impose chez les +100 KG. Il imitait alors son jeune frère Saliou Ndiaye en or chez les -81 KG, Abderahmane Diao (-90 KG) ainsi que Moussa Diop qui récidive une semaine après en -60 KG. Déception du côté des dames avec une nouvelle défaite pour Ndéye Oumy Camara, encore battue en finale par la Sud-africaine Donne Breytenbach (-57 KG) comme au Cameroun.

La montée en puissance de la Côte d’Ivoire

17 pays se sont déplacés dans la capitale sénégalaise avec 101 compétiteurs (68 en messieurs et 33 en dames). Derrière le Sénégal, on retrouve la Côte d’Ivoire à la 2e place au classement des médailles. On connaissait les Ivoiriens au Taekwondo. Il faudra compter avec les Éléphants pour le judo continental. La délégation ivoirienne repart de Dakar avec 7 breloques dont 3 en or grâce à Salimata Fofana (-52 KG), Fatim Fofana (-78 KG) en dames et Koffi Kreme Kobena chez les hommes en -100 KG.

Le Maroc termine sur le podium de cet open de Dakar de judo, à la 3e place. Les Marocains s’emparent de 6 médailles (2 en or et 4 en argent). Le Kenya échoue au pied du podium avec 4 médailles (1 en or et 2 en argent) devant le Cameroun (1 en or, 1 en argent et 2 en bronze). Mais il n’y avait pas que les nations africaines à cette 5e édition de l’Open international de judo de Dakar. L’Irlande termine à la 7e place avec 3 médailles (1 en or et 2 en bronze). Le Royaume-Uni se classe, quant à lui, en 13e position ex æquo avec une médaille en bronze.

En présence de M. Thierry Siteny Randrianasokoniaiko, nouveau président de l’union africaine de judo, ce rendez-vous dakarois a tenu toutes ses promesses avec un spectacle de haut niveau au stadium Marius Ndiaye. «Le niveau était assez relevé avec des combats de très haute facture. Je prends l’exemple la judokate irlandaise médaillée d’or dans sa catégorie. C’est la 2e fois qu’elle vient au Sénégal. Elle nous a confirmé que le niveau était très bon et qu’ils ont trouvé des athlètes africains doués techniquement et physiquement. Et c’était ce type d’adversité qu’elle recherchait en venant à Dakar» relève M. Idrissa Diop au micro de Sport News Africa.

Moustapha M. SADIO

Résultats techniques à l’Open de Dakar de judo

Samedi 13 novembre 2021

Dames

-48 kg : 1ère Aziza Chakir (Maroc), 2ème Maimouna Diarrassouba (Côte d’Ivoire)

-52 kg : 1ère Salimata Fofana (Côte d’Ivoire), 2ème Djamila Silva (Cap-Vert), 3ème Marie Cécile Baba Matia (Cameroun), 3ème Diodio Sonko (Sénégal)

-57 kg : 1ère Donne Breytenbach (Afrique du Sud), 2ème Ndèye Oumy Camara (Sénégal), 3ème Sofia Belatter (Maroc)

-63 kg : 1ère Audrey Jeanette Etoua Biock (Cameroun), 2ème Matinigue Fofana (Burkina Faso), 3èmes Ndèye Marie Ndao (Sénégal) et Kadessa Tounkara (Sénégal)

Hommes

-60 kg : 1er Moussa Diop (Sénégal), 2ème Oumar Mballo (Sénégal), 3ème Daouda Dabone (Côte d’Ivoire), 3ème Zakaria Elmaallem (Maroc)

-66 kg : 1er Ismaël Alhassane (Niger), 2ème Paul Jouel Aima Fouda (Cameroun), 3èmes Ibrahima Thior (Sénégal) et Jason Patrick (Centrafrique)

-73 kg : 1er Hassan Doukkali (Marco), 2ème Mame Ndiaye (Sénégal), 3ème Guillaume Dadié (Côte d’Ivoire), 3ème Joshua Green (Irlande)

Dimanche 14 novembre 2021

Dames

-70 kg : 1ère Hawkes Rachael (Irlande), 2ème Khadija Sonko (Sénégal), 3èmes Sofia Belatter (Maroc) et Zita Ornella Biami (Cameroun)

-78 kg : 1ère Fatim Fofana (Côte d’Ivoire), 2ème Lydiah Nyanchoka (Kenya)

+78 kg : 1ère Perister Bosire (Kenya), 2ème Monic Guilavogui (Guinée), 3ème Sarah Hawkes (Grande-Bretagne)

Hommes

-81 kg : 1er Saliou Ndiaye (Sénégal), 2ème Cheikh Faouzi Dabonne (Côte d’Ivoire), 3èmes Boubou Camara (Mauritanie) et Eoin Fleming (Irlande)

-90 kg : 1er Abderahmane Diao (Sénégal), 2ème Thomas-Laszio Breytenbach (Afrique du Sud), 3èmes Hamza Abdallaoui (Maroc) et Camel Koné (Burkina Faso)

-100 kg : 1er Koffi Kreme Kobena (Côte d’Ivoire), 2ème Modou Fall (Sénégal), 3ème Djiby Ba (Sénégal)

+100 kg : 1er Mbagnick Ndiaye (Sénégal), 2ème Kalvin Afudé (Kenya), 3èmes Malick Diop (Sénégal) et Libasse Ndiaye (Sénégal)




Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.