Sports

Le Maroc ne compte pas lever le pied contre le Soudan ce vendredi

Déjà qualifié pour les barrages, le Maroc veut poursuivre son sans-faute dans le groupe I. Les Lions de l’Atlas affrontent le Soudan ce vendredi pour le compte de la cinquième journée des éliminatoires du Mondial 2022. Seule équipe – avec le Sénégal – à avoir remporté tous ses matches (12 points) lors des 4 premières journées, les hommes de Vahid Halilhodzic visent un 5e succès d’affilée face aux Crocodiles du Nil, derniers du groupe avec 2 points.

Sans enjeu, ce match est aussi une occasion pour Vahid Halilhodzic de remanier son onze et ainsi offrir plus de temps de jeu à certains de ses joueurs. Inscrit dans la continuité, le technicien franco-bosniaque avait toutefois rouvert les portes de la sélection à Youssef En-Nesyri, absent du groupe lors des derniers rassemblements. Mais, victime d’une lésion musculaire, l’attaquant du FC Séville manquera finalement à l’appel. Il a été remplacé par Zakaria Aboukhlal.

Du Côté du Soudan, on est toujours à la recherche d’une première victoire dans ces éliminatoires. Les hommes de Stefano Cusin n’ont pour l’instant obtenu que deux nuls contre la Guinée. Et face à la belle équipe du Maroc, la tâche s’avère difficile pour les Soudanais. Surtout que, ne disposant pas de stade homologué par la CAF, ils sont contraints de recevoir leurs adversaires sur un terrain neutre. Le match se jouera ainsi au Maroc. Un grand avantage pour les visiteurs qui n’auront pas à se déplacer.

Guinée-Guinée Bissau, la lutte pour la deuxième place

Dans l’autre match, la Guinée, troisième du groupe (3 points) reçoit le deuxième, la Guinée Bissau (4 points). Qualifiées pour la CAN 2022 au Cameroun, les deux équipes voudront, chacune, s’emparer du fauteuil du dauphin et ainsi engranger de la confiance en vue des prochaines échéances.

Du côté du Syli national, Kaba Diawara, sélectionneur intérimaire après l’officialisation du départ de Didier Six, malade, devra faire sans son buteur Mohamed Bayo. L’attaquant de Clermont a en effet déclaré forfait. Il ne sera d’ailleurs pas le seul absent. Le milieu de l’Olympiakos Mouhamed Mady Camara a, lui aussi, fait faux bond à sa sélection. Pour les remplacer, le technicien guinéen et consultant à Canal+ a fait appel à Kamso Mara (Beitar Jerusalem) et Aboubacar Demba Camara (Troyes). Il pourra toutefois compter sur le milieu de terrain des Reds, Naby Keïta.

Les Bissau-Guinéens eux comptent sur leur collectif pour arriver à bout de leur voisin.  « Nous allons unir nos forces pour battre la Guinée et assurer notre ascension à la deuxième place du groupe des qualifications au Mondial 2022. L’effectif bissau-guinéen est de bonne humeur et prêt à donner le maximum dans le jeu face au Sily National afin de ramener un bon résultat au bercail », a ainsi prévenu le capitaine des Djurtus, Jonas Mendes.

Jules DIA




Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

close