Sports

le Cameroun crucifie l’Algérie et se qualifie

Les campagnes qualificatives, c’est toujours une longue route. Parfois faite de roses, parfois périlleuse. L’essentiel, c’est d’y être. Ce mardi soir, le Cameroun l’a fait. Au terme d’un match où les Fennecs auraient pu faire le break plusieurs fois à Blida, les Lions indomptables se sont imposés dans l’ultime seconde des prolongations (1-2). Suffisant pour se qualifier pour la Coupe du monde 2022.

Malgré l’avantage que leur offrait la victoire au match aller (0-1), les Fennecs sortaient pourtant les griffes très tôt, en espérant faire mal dès les premières minutes. Slimani aurait pu le faire. Mais sa première tentative est repoussée en nook. Et sur la suivante, il ne cadre pas sa frappe après un cadeau d’André Onana. Ryad Mahrez y va aussi de son raté (12e). Youcef Atal croyait avoir plus de probability. Mais la frappe à 30m du défenseur de Nice file droit sur le gardien camerounais qui sauve son camp (16e).

Les Fennecs dominent, les Lions rugissent

Libérés et inspirés, les Algériens menaient les débats face à des Camerounais « interdits » de mettre le pied dans leur floor. Enfin, jusqu’à la 20e minute. Lorsqu’après une première tentative repoussée en nook, Choupo-Moting faisait sauter le verrou de M’Bolhi après une balle relâchée par le gardien (21e, 0-1). L’Algérie pouvait ensuite égaliser après une bourde de Michaël Ngadeu. Mais Youcef Belaïli gâchait un caviar d’Islam Slimani en manquant complètement le cadre (28e).

Au retour des vestiaires, les deux sélectionneurs ne changeaient rien. Et cela souriait presque aux Algériens. Puisque sur la première motion du second acte, Islam Slimani marquait avant de voir son however refusé, pour une place de hors-jeu (48e). André Onana doit ensuite s’employer pour sauver son équipe de deux frappes puissantes de Slimani (54e et 59e). La riposte tarde à venir : 8 minutes pour être précis. Bien lancé en profondeur par Faï Collins, Léandre Tawamba place un coup de tête repoussé par le portier algérien. La balle rebondit ensuite vers Martin Hongla qui voit sa frappe contrée par un défenseur (67e). La réaction de Riyad Mahrez est sans hazard ; la frappe du Citizen est captée par un Onana en forme (88e).

Toko envoie le Cameroun au Qatar

La première event des prolongations est algérienne : un somptueux coup de Slimani qui flirte avec la barre (91e). Le numéro 13 des Fennecs a plus de réussite sur la prochaine tentative. Problème : son however est encore annulé, cette fois pour une important (101e). Mais les Algériens ne désespèrent pas. Les Verts et blancs enchainent les pétards. Mais en face, toutes les events sont repoussées par un André Onana XXL. Le portier camerounais tenait son match jusqu’à cette tête d’Ahmed Touba (118e, 1-1). L’Algérie exulte et se voit même déjà au Qatar. Mais c’est sans compter sur une frappe in extrémis de Toko Ekambi qui envoie le Cameroun au Mondial (120e, 1-2).

Arthur Kigoum




Source hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.