Sports

La CAN 2021 ne se jouera pas au Qatar

Depuis plus de 24h, une rumeur s’est répandue au sujet d’une possible délocalisation de la CAN 2021 au Qatar, après une interview d’un ancien membre de la CAF. Ceci en raison du retard de la livraison du stade d’Olembe et de possibles restrictions sanitaires liées à la Covid-19. Des allégations battues en brèche par la Confédération africaine de football.

La CAN 2021 devrait bien se dérouler au Cameroun.

«Nous ne pouvons passer notre temps à gérer des rumeurs.» C’est en ces termes qu’Alexandre Siewe, directeur de communication de la Confédération africaine de football a coupé court aux interrogations pourtant sur une possible délocalisation de la CAN 2021. Alors que depuis plusieurs heures les médias égyptiens, puis internationaux, ont largement partagé un entretien accordé par Abdel Moneim Hussein, ancien membre de la CAF, à la chaîne Al-Hayah TV, la rumeur d’une délocalisation de la CAN au Qatar est une fois de plus apparue.

Une interview à l’origine des rumeurs

Dans cet entretien télévisé, l’ancien dirigeant évoque une possible délocalisation de la CAN 2021 au Qatar et donne surtout son avis, sans réelles preuves, ni informations claires en indiquant juste que : «Le dossier est entre les mains de la FIFA». Suffisant pour remettre une pièce dans la machine à rumeurs sur la CAN, compétition toujours sujette aux allégations autour de son organisation. La rumeur autour d’un changement de dates, avec un début du tournoi dès le 4 janvier 2022 a aussi émergé. Interrogé par la BBC, le directeur de communication de la CAF a balayé d’un revers la thèse de la délocalisation.

«Nous n’avons reçu aucun autre message ou information de nos dirigeants (au sujet de la délocalisation, Ndlr). Nous n’en avons pas discuté lors de toutes nos dernières réunions ». A indiqué Alexandre Siewe, avant de poursuivre : «On est sur place. Nous travaillons.» Et pour cause, le Cameroun a réceptionné ce mardi le trophée de la CAN 2021. Après présentation au Premier Ministre et au ministre des Sports, la coupe va entamer le traditionnel «Trophy Tour» et aller sur les différents sites et les villes hôtes qui vont abriter la compétition. De quoi contribuer à éteindre les rumeurs, d’autant plus que la livraison du décrié stade d’Olembe est fixée au jeudi 9 décembre.

Les équipes de la CAF arrivent au Cameroun pour la CAN 2021

«A chaque édition de la CAN, les rumeurs vont bon train et cette édition de la CAN 2021 n’y échappe pas», regrette un membre de la CAF, contacté par Sport News Africa. «Depuis 2015 et la Guinée Equatoriale qui est venue sauver la compétition, jouer au Qatar est quelque chose qui relève du fantasme. Le Cameroun sera prêt, nous n’avons plus de temps à perdre.» Les répétitions sont même sur le point de débuter et le personnel de la CAF arrive au compte-goutte sur le sol camerounais afin de finaliser les dernières opérations. Tout laisse donc à penser que c’est sur le contient africain que va se dérouler cette édition.

Une édition pour laquelle les sélections vont pouvoir faire appel à un maximum de 28 joueurs et non pas 23 comme lors des précédentes CAN. Contexte sanitaire oblige, la CAF a pris les devants en indiquant que chaque équipe peut ajouter jusqu’à 5 joueurs en plus à son groupe initial de 23. A condition toutefois que les fédérations respectives prennent à leurs frais ces joueurs supplémentaires. Et là aussi, pour couper court aux rumeurs, le directeur de communication s’est montré clair auprès de Sport News Africa : «Le nombre maximal a été fixé à 23 + 5, donc 28.» Pas 30, encore moins 35 joueurs.

Mansour LOUM




Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

close