Sports

Kamaldeen Sulemana raconte son calvaire depuis deux mois

Une des recrues phares de Rennes l’été dernier, Kamaldeen Sulemana traverse actuellement une période compliquée. Blessé au dos, l’ailier ghanéen est éloigné des terrains. Le joueur de 20 ans n’a en effet plus joué depuis le 11 février au Parc des Princes, lors de la défaite 1-0 des Rennais. C’est donc, de loin qu’il voit ses coéquipiers effectuer une des meilleures saisons de l’histoire du membership. «Je suis content material quand l’équipe a des résultats et qu’elle joue bien mais c’est dur de ne pas y prendre half et de se contenter de regarder les matchs devant la télé ou assis au stade. J’aimerais être sur le terrain et dans le vestiaire pour faire ce que je sais faire et ce que j’aime faire. Je ne peux pas être satisfait» affirme Kamaldeen Sulemana dans un entretien posté sur le web site officiel de Rennes.

«Toutes les deux semaines, le retour est reporté»

Auteur de très bons débuts, le Ghanéen n’a ainsi plus trouvé le chemin des filets depuis le 17 octobre 2021. Kamaldeen Sulemana est resté bloqué à cinq réalisations. Le plus dur pour l’adolescent, c’est qu’il ne connait pas exactement la date de son retour. Il pourrait même ne plus refouler les pelouses cette saison. Et c’est une pilule difficile à avaler pour lui. «Au début de la blessure, après deux semaines, je me sentais bien. Je pensais pouvoir être de retour rapidement. Tu reprends la course, tu reviens sur les terrains et là tu ressens une douleur. Puis tu retravailles dur, tu fais tout ce qu’il faut pour revenir et les douleurs reviennent de nouveau. Quand tu espères beaucoup et que ce n’est finalement toujours pas le second du retour, c’est dur à accepter. J’aurais préféré qu’on me dise ‘tu en as pour trois ou quatre mois’, c’est mieux pour le psychological. Mais avec cette blessure, c’est not possible de pouvoir dire ce style de choses. Là, toutes les deux semaines, le retour est reporté» raconte le joueur.

Kamaldeen Sulemana qui a démarré sa carrière européenne à Nordsjælland (D1 Danemark) en 2019 n’avait jamais raté autant de rencontres dans sa carrière. «C’est la première fois que je suis arrêté si longtemps dans ma carrière professionnelle. Je n’ai pas eu de souci quand j’étais au Danemark. Cette blessure est plus longue que prévu. C’est un peu les montagnes russes» se désole-t-il. Rennes a dépensé 15 thousands and thousands d’euros pour le recruter en juillet dernier.

Demba VARORE




Source hyperlink

Leave a Reply

Your email address will not be published.

close