Sports

Helder Costa à la même table qu’Alfredo Di Stefano

Helder Costa est désormais un international angolais. Le joueur de Valence, prêté par Leeds, a honoré sa première cape vendredi face à l’Egypte (2-2). Rencontre durant laquelle il a d’ailleurs marqué son premier but en sélection. Le joueur de 24 ans avait toutefois déjà marqué en sélection. Il avait marqué le 14 octobre 2018…avec le Portugal, pour sa première sélection. Il devient ainsi le troisième joueur de l’histoire à marquer pour ses débuts avec deux sélections différentes. Avant lui, seuls Alffrédo Di Stefano (Argentine et Espagne) et José Alfatini (Brésil et Italie) avaient réussi pareille performance.

Helder Costa inscrit donc son nom à côté de certaines légendes. Il profite du changement de règlement de la FIFA. Celle-ci autorise désormais les joueurs binationaux à changer de nationalité s’ils ont joué moins de trois matches avec une équipe nationale A. Le joueur de Valence peut donc espérer participer à des tournois internationaux. Ce qui paraissait compliqué avec le Portugal, au vu des talents offensifs qui sont au même poste (Joao Félix, Diogo Jota, Bernardo Silva, Rafael Leao, Gonzalo Guedes…).

Relancer une équipe d’Angola moribonde

L’arrivée d’Helder Costa chez les Palancas Negras peut servir de déclencheur. L’équipe enchaine les revers en éliminatoires. Depuis sa CAN 2021 et un ¼ de finale perdu, l’Angola n’a plus dépassé le 1er tour. Et pire, elle a raté 3 CAN sur 6. La sixième étant celle au Cameroun en janvier prochain, où on ne verra pas l’Angola.

Pour ses trois qualifications (2012, 2013, 2019), l’Angola n’a pas dépassé le premier tour. Et un joueur comme Costa peut apporter du sang neuf en attaque. Surtout qu’il jouit d’une belle expérience dans le football depuis ses débuts. Même s’il n’a que 27 ans, Helder Costa a connu plusieurs clubs après ses débuts professionnels.

Une carrière prometteuse au début

Après ses débuts au Benfica, Helder Costa a connu un prêt à La Corogne en Espagne. Il rejoint ensuite Monaco en 2015/2016, club réputé pour développer les jeunes. Costa fait une bonne entame. Son pied gauche de velours, son toucher, sa vista régalent. Il réussit à marquer 5 buts et délivre 2 passes décisives. Mais Monaco l’envoie à Wolverhampton, en Championship, après une année seulement. Le néo-international angolais y réussit une très bonne première année avec 12 buts et 11 passes décisives en 40 matches.

La saison suivante, en 2017/2018 ne se passe pas de la même manière. Même s’il est toujours titulaire indiscutable (39 matches disputés), il ne marque que 5 buts pour 6 passes décisives. Un bilan mitigé sur le plan personnel, Helder Costa et son équipe accèdent malgré tout à la Premier League. Mais l’ailier angolais commence peu à peu à perdre sa place. Sa dernière saison chez les Wolves le pousse au départ. Il ne dispute que 25 matches (dont 14 titularisations) ne marquant qu’un seul but.

La renaissance sous Bielsa

La Premier League semble être un échelon de trop, et il retourne en Championship, à Leeds. Sous les ordres de Marcelo Bielsa, Helder Costa retrouve ses sensations. Il dispute 46 matches dont 35 comme titulaire. Sur son côté droit, on ne voit que lui. Même s’il ne marque que 5 buts et ne délivre que 6 passes, ses dibbles, ses accélérations, ses provocations contribuent grandement au retour de Leeds en Premier League après 16 ans d’absence.

Lors de la saison 2020/2021, Leeds impressionne en début de saison, et Helder Costa aussi. Il marque trois buts en début de saison. Mais l’arrivée du Brésilien Raphinha le relègue très vite sur le banc de touche. Son idylle avec Leeds et Bielsa ne dure que deux ans, et il rejoint Valence durant l’été 2021. Une aventure qui tarde à se lancer puisqu’en 7 matches cette saison, il n’affiche aucun but ni aucune passe décisive.

Oumar NDONGO




Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.