Sports

Gane sera face à Ngannou le 22 janvier à Las Vegas, il se montre confiant

Ciryl Gane (à droite) promet de battre Francis Ngannou au bout de 5 rounds, voire plus tôt.

La tension monte à mesure qu’approche l’UFC 270, qui va opposer, le 22 janvier prochain à Las Vegas, le champion du monde, Francis Ngannou, et le combattant français Ciryl Gane. Ce dernier étale sa confiance à six mois de l’échéance. Promettant de faire sa fête au Camerounais en un laps de temps très court.

«Que va-t-il se passer ? Je pense qu’après ça va être comme… Jairzinho peut-être, pronostique Gane dans une interview à BT Sport relayée par des médias spécialisés. Vous vous souvenez du combat ? Je vais gérer ce combat de la même manière. Oui, je vais gagner après cinq rounds. Peut-être même avant ça avec une soumission ou quelque chose du genre. Pourquoi pas ?!»

Face à Jairzinho Rozenstruik, le 28 février dernier à l’UFC, Ciryl Gane s’était imposé par décision unanime. C’était la 8ème victoire de sa jeune carrière faite seulement de 10 combats.

Ngannou : «Je vais le mettre KO»

Cette sortie du combattant français est en fait une réplique à Francis Ngannou, qui avait promis d’être expéditif face à lui. «Ce combat pourrait durer quelques rounds, peut-être pas. Mais je ne me vois pas l’emmener jusqu’à la décision», avait déclaré le champion camerounais fin novembre.

Ngannou avait martelé : «Je vais le mettre KO. Enfin, ce n’est pas comme si je voulais aller dans l’octogone uniquement pour le mettre KO, mais je sais qu’à un certain moment, ça va arriver. J’essaie d’imaginer tous les scénarios. Je suis là, genre, ‘Qu’est-ce qui va se passer dans le 1er round ? Dans le 2ème ? Ou après ci ou ça ?’ Et ça va forcément finir comme ça.»

Le décor est ainsi planté entre les deux anciens sparring-partners au MMA Factory à Paris. Chacun promet l’enfer à l’autre, signe que leur collaboration passée est aujourd’hui enfouie aux oubliettes. D’ailleurs, il y a quelques semaines, Ngannou avait royalement snobé Gane dans les couloirs au Madison Square Garden. Un épisode qui pimente davantage l’UFC 270.

La Rédaction




Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

close