Sports

Coupe du monde, Aliou Cissé dit pourquoi l’Afrique ne brille pas

Aliou Cissé, sélectionneur du Sénégal.

Pourquoi l’Afrique n’est jamais parvenue en demi-finales de Coupe du monde ? La question était au centre d’une rencontre de la CAF organisée au Maroc au lendemain du dernier Mondial. Les sélectionneurs des cinq représentants du continent à Russie-2018 (Nigeria, Sénégal, Maroc, Egypte et Tunisie) étaient invités à partager leurs réflexions. Ils étaient tous éliminés au premier tour.

Aliou Cissé y était. Il est formel : le facteur mathématique joue beaucoup, selon lui. «Le problème à mon avis n’est pas seulement sportif. Il se situe également et surtout au niveau des dirigeants du football africain», tranche le sélectionneur du Sénégal lors d’une communication devant des jeunes Africains à Créteil (France), reprise ce jeudi 7 juillet dans les colonnes du quotidien sénégalais Le Soleil.

15 potentiels mondialistes

Le technicien poursuit : «Il est temps que nos représentants aillent se battre à la FIFA pour défendre le droit pour l’Afrique d’avoir au moins cinq places de plus. Ce qui nous emmènerait à dix équipes africaines à la phase finale de la Coupe du monde.»

Il ajoute : «Vous verrez alors, si cela est entériné, que l’Afrique est capable de percer le carré d’As. Et même de remporter le trophée du football mondial. Il n’y a pas besoin d’être fort en mathématique pour comprendre que plus on est nombreux plus on a de des chances d’arriver à deux ou trois équipes africaines dans le carré final. Les équipes européennes y arrivent parce qu’elles sont plus nombreuses dans la compétition. Donc c’est plus au niveau de la réglementation que de la compétition en elle-même.»

Aliou Cissé a rappelé que l’Europe envoie 17 représentants au Mondial, l’Amérique du Sud cinq, l’Asie deux et l’Afrique cinq. Pourtant, croit-il savoir, le continent compte «au moins 15 équipes capables de se qualifier pour la Coupe du monde».

Les qualifications, «un tournoi d’arts martiaux»

De l’avis du technicien sénégalais, cette situation fait d’ailleurs que les qualifications pour le Mondial sont rudes dans la zone Afrique. «A la limite, c’est un tournoi d’arts martiaux», raille-t-il.

Le meilleur classement de l’Afrique en Coupe du monde, c’est un accès aux quarts de finale. Une performance réalisée jusque-là par trois pays : le Cameroun (1990), le Sénégal (2002) et le Ghana (2010).

La Tunisie, le Maroc, le Cameroun, le Sénégal et le Ghana, qualifiés pour l’édition 2022, essaieront de faire mieux.

La Rédaction – Sport News Africa

 



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published.