Sports

Comores, en cas de succès contre cette équipe le Maroc ira en huitièmes

Les Comores avaient contraint le Maroc au nul (2-2) en 2018, en qualifications de la CAN 2019.

A priori le plus dur est passé. Après avoir dominé (0-1) le Ghana, lors de la première journée, le Maroc ne devrait avoir aucun mal à surclasser les Comores et le Gabon pour se qualifier en huitièmes de finale en tant que leader du groupe C de la CAN 2021. Mais les premiers résultats du tournoi renseignent que la réalité du terrain est souvent à l’opposé des vérités couchées sur le papier. C’est ce qu’a compris le sélectionneur des Lions de l’Atlas, Vahid Halilhodzic, lorsqu’il met en garde ses hommes en vue du match contre les Cœlacanthes, ce vendredi 14 janvier, pour la deuxième journée.

«C’est un deuxième match qui pourrait être un match piège, a averti en conférence de presse le technicien franco-bosnien. Les Comores restent une équipe très généreuse, qui attaque avec plusieurs joueurs.» Halilhodzic a martelé : «C’est une équipe qui n’a rien à perde. Leur rêve est de gagner contre une équipe comme le Maroc. J’ai assisté à leur match contre le Gabon et c’était impressionnant. Il y a avait de la volonté et de la détermination. Ils ont perdu 1-0 mais ils auraient mérité au moins le match nul. Il ne faut pas les sous-estimer.»

Deux vieilles connaissances

Le sélectionneur du Maroc est d’autant plus méfiant qu’il a déjà croisé la route des Comores, et ce ne fut pas une partie de plaisir. En effet, les deux équipes étaient dans la même poule lors des qualifications de la CAN 2019. Certes, les Comoriens resteront à quai, mais ils n’ont pas été ridicules dans un groupe qu’ils partageaient, en plus des Marocains, avec le Cameroun et le Malawi. A domicile, les Cœlacanthes avaient contraint les Lions indomptables (1-1) puis les Lions de l’Atlas (2-2) au nul. Ils ne s’inclineront face à ces deux adversaires qu’aux matches retour, à Casablanca (1-0) et à Yaoundé (3-0).

Ce sont donc deux vieilles connaissances qui se retrouvent ce vendredi au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. Ce sera leur premier face-à-face en phase finale de CAN.

Pour les Comores, il s’agira de réaliser un résultat positif pour rester dans la course pour la qualification au second tour. Leur sélectionneur, Amir Abdou, assure que ses hommes ont tiré les enseignements de la défaite contre le Gabon. Il dit : «Nous avons essayé de corriger les erreurs commises lors du dernier match. Je pense que nous allons les éviter dans ce match. L’équipe est confiante et nous aborderons ce match avec une attitude positive.»

Le milieu de terrain comorien Fouad Bachirou acquiesce : «Je pense que ce sera un match intéressant. Le Maroc est une équipe que nous connaissons bien et je pense que nous aurons une tactique bien ficelée.»

De forfaits et des retours

Les deux équipes comme la plupart des formations de cette CAN 2021 sont confrontées à la Covid-19. Les Comores vont jouer sans l’attaquant Faïz Mattoir et le défenseur Kassim Ahamada, testés positifs. Ils peuvent en revanche compter sur le retour de l’arrière-gauche Faiz Selemani, qui avait manqué le premier match à cause du virus.

Côté marocain, Halilhodzic enregistre les retours du milieu de terrain Ayman Barkok et de l’attaquant Ayoub El Kaâbi. Il devra néanmoins composer sans l’attaquant Ryan Mmaee, notamment.

L’autre rencontre du groupe C opposera le Gabon au Ghana (19h GMT). Battus par le Maroc pour leur premier match, les Black Stars cherchent à se relancer. Les Panthères, elles, visent la qualification avant la troisième journée.

La Rédaction



Source link

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

close